sébastien gouju    

28 rue de la broque - F67000 - strasbourg
+33(0)388 321 784 - +33(0)664 908 067
sebastien.gouju@free.fr

 

 

   

travaux

dessins

textes critiques

cv - dossier pdf

liens


retour



Moving Worlds

Le 28 janvier 1986 explosait la navette spatiale Challenger s‘élançant vers l’espace et se désintégrant
au milieu d’une gigantesque boule de feu, emportant l’équipage et avec elle, le rêve américain.
Cet événement repris par Sébastien Gouju dans Challenger 1986, ramène au domaine de l’enfance
et le papier peint utilisé à la chambre d’enfant « espace où seuls les murs limitent le monde
de tous les possibles. Challenger 1986 est le geste de la déchirure d’une illusion, le mouvement
violent d’un rêve avorté ». Sébastien Gouju transforme et métamorphose les choses qui peuplent
le quotidien, pour les faire entrer dans l’imaginaire collectif, en retourner le sens, renverser notre
perception du monde et plonger dans le domaine du rêve et de l’humour, parfois grinçant. Il taille
notamment des papillons à partir de crayons de couleurs qu’il encadre comme un collectionneur
méticuleux, pose de gros rats dans un coin, réalise un château de sable sous la forme d’un tas
de briquettes, sculpte un kebab en grès et argile posé sur un socle à la manière d’une amphore
ottomane grecque, assemble des rosaces en cristal de Baccarat ou ajoute des testicules
à des chandeliers en paraffine ! Comme un magicien, l’artiste s’approprie les objets, réinvente
un quotidien à partir du banal pour le magnifier, lui donner une originalité propre, produire
des associations d’idées, souvent de manière drôle et absurde et offrir au spectateur la possibilité
d’inventer lui-même une signification à l’oeuvre. Le mouvement s’inscrit ici dans les glissements
sémiologiques provoqués par le déplacement des contextes et les décalages constants entre vision
de la réalité et imaginaire. Avec In God We Trust, Sébastien Gouju fait référence au fanatisme religieux
et à la chute du billet vert américain, symbole du capitalisme. Ici, le Christ libéré saute d’un plongeoir
dans le vide. Ainsi, l’artiste s’intéresse également aux croyances spirituelle, à la métaphysique
et à la tradition de la sculpture liturgique. Cette descente de croix ou crucifixion réadaptée,
Jésus se libérant de sa position en chiasme, rapproche le Seigneur évoque d’un athlète des jeux
olympiques, le Calvaire laissant place à l’image d’un homme moderne et triomphant réalisant
une performance physique.

Didier Damiani

Didier Damiani est historien d'art, commissaire d'exposition et critique d'art.
Il est secrétaire de l'AICA Luxembourg, auteur et conférencier.